Un support de présentation pour microfusées

Parcequ’il n’y a pas de raisons ! « tout le monde » le fait… Astromo.space à maintenant lui aussi son support de présentation de microfusées. J’ai profité de l’accès à une imprimante 3d pour palier à ce manque impardonnable.

Suite à la redécouverte du modèle Estes Exocet mm-38 ( cf. cet article ) j’avais besoin d’un support pour prendre ma trouvaille en photo. Après un tour sur les sites qui proposent des fichiers à télécharger pour imprimantes 3D – tel que thingiverse.com – Je me suis demandé comment en faire un moi-même… Et le mal était fait.

Après une fiévreuse recherche de logiciel de conception gratuit, je suis tombé sur tinkercad.com qui met à disposition des fonctionnalités de base pour la conception d’objets 3d simples. Il est très bien fait, permet des opérations de modelage de base tel que la différence entre plusieurs formes. Bien pratique pour modéliser un objet sans connaissances particulières.

Et me voilà donc parti à dessiner ce petit support pour microfusées pour le blog de l’astromodéliste.

Je vous met le fichier à télécharger ici

Puis un petit tour dans l’application gratuite CURA pour préparer le modèle 3d et configurer l’imprimante. Suite à ça, c’était parti pour 4h30 d’impression en PLA ( un plastique d’acide polylactique… à vos souhait )

Un poil futuriste, ne demandant pas trop de matériaux, je le trouve idéal pour mon utilisation. Normal me direz vous… Alors, si vous, vous l’utilisez, n’hésitez pas à me laisser un mot dans les commentaires pour me dire ce que vous en pensez ! à bientôt pour la suite du parcours.

Une vidéo de 1990 de fabrication de microfusées

En passant du temps sur la plateforme de vidéos je suis tombé par hasard sur une vidéo de 1990 de fabrication de microfusées ! Sur la chaine youtube de ce monsieur.

C’est un peu de l’archéologie des médias là ( avec une qualité d’image typique de l’époque 😉 Mais le contenu reste bon malgré les 30 ans de cette vidéo.

C’était plus fort que moi, il fallait que je vous la partage 🙂

Des Moteurs à poudre pour la Delphinus

J’ai reçu les premiers moteurs pour la Delphinus : Ces sont des Klima, une marque de plus dans le monde de l’astromodélisme. Bien sûr j’ai pris les moins puissants possible en suivant les prérogatives du « Premier vol » sur le doc de la fusée.

  • Un C6-0 pour le 1er étage
  • Et un A6-4 pour le second

.. Pour expliquer les références des moteurs, j’ai mis la main là-dessus sur le site d’Estes:

Explication des références de moteurs de micro-fusées

  • La lettre indique l’impulsion totale ou la puissance totale délivrée par l’engin. Chaque lettre succédente a deux fois la puissance de sa précédente. Par ex: C est 4x plus puissant que A.
  • Le deuxième chiffre correspond à la force de poussée moyenne du moteur en Newton.
  • Le dernier chiffre correspond au temps d’attente, en secondes, entre la fin de la phase de propulsion et la mise à feu de la charge d’éjection du parachute. Un chiffre de « 0 » signifiant qu’il n’y a pas de délai pour la charge d’éjection, donc ils sont fait pour les booster de 1er étage.
Dès réception des moteurs : Mise en boîte et en sécurité

Et de la part de Klima, j’ai trouvé ce document là :

Qui nous donne toutes les infos d’un coup :
( Téléchargeable sur le site de Klima. )

C’est fait de quoi ?

D’après la doc que j’ai pu trouver sur les moteurs, ils font 17,8 mm de diamètre pour 70 mm de long. Le contenu explosif est souvent fait de Nitrate de Potassium et de Soufre mais rien à ce sujet dans la documentation.

Encore une idée de sujet à traiter pour une suite 🙂

Indispensable Argonaute en téléchargement pdf

Argonaute hors-série microfusées pdf

A force de googlisations je suis tombé nez à nez avec le magazine qui m’avait tant passionné étant gamin : L’indispensable Argonaute en téléchargement pdf gratuit.

http://www.planete-sciences.org/espace/publications/microcosme/argonaute_microfusee.pdf

En plus de bons souvenirs, ce magazine explique toutes les bases pour la fabrication de micro-fusées ! Des forces en jeux à la conception en passant par la récupération, tous les sujets sont traités ! Un must !

Je ne peux que vous le conseiller.

Klima : Delphinus. Une première microfusée

On recommence doucement… J’ai choisi une « ready to fly » ( une « prête à voler » donc..) de chez Klima à 2 étages : La Delphinus.

Ces modèles sont très simple à monter, notamment avec des ailerons en plastique qui ne nécessitent pas de collage. Il y a même un système de déviation des gaz d’éjection du parachute pour éviter que ce dernier ne brûle.

Je vous met aussi le lien vers la micro-fusée sur Amazon ICI

Avant de commencer, j’ai jeté un coup d’oeuil à la page wikipédia sur le sujet. Peut de sources de citées : Il est noté que l’on ne peut utiliser que des propulseurs de type A,B, ou C en France et que la distance de sécurité est de 30 mètres… Quelque soit le type de propulseur utilisé. Il existe une associaton ( TRIPOLI Southern France ) qui tire des fusées bien plus grosses…. Mais en dehors du territoire français.
Je vais donc chercher des informations un peu plus complètes sur le sujet et j’en parlerai dans un prochain post.

Le montage.

Avec des parties en plastiques, le montage est d’une très grande facilité. Les instructions sont simples et claires. ( Ici sur le site du constructeur ), en moins d’un après-midi c’était fait. J’ai renforcé le support moteur en mettant une couche de colle blanche supplémentaire et je vais de ce pas commander une série de propulseurs.

La colle blanche sur les contours du support du propulseur pour consolider un peu la bête.

Un peu de peinture blanche et elle sera paré au lancement !