Der Red Max – Chapitre 1 – Le bâti moteur

Aujourd’hui, je commence le montage de la Der Red Max ! Et on débute par le bâti moteur.

La Der Red Max d’Estes sur Amazon.

Le bâti moteur est crucial. De son alignement dépendra la trajectoire de la fusée. Et pour faire au mieux, je vais scrupuleusement suivre les instructions.

Pour cette étape, il vous faut : de la colle à bois ( de la colle blanche ), un scalpel, un pinceau pour étaler la colle, un chiffon pour nettoyer la colle en surplus et un propulseur vide ou un support de micro-fusée pour ce diamètre de propulseur ( Vous pouvez en télécharger un gratuitement ici pour l’imprimer )

Mais avant, on commence par tracer l’emplacement du crochet de rétention du propulseur et celui la bague qui va venir le tenir en place. Je vous conseil de décaler vos marques de manière à voir celle de positionnement de la bague une fois le crochet en place. Puis, grâce au scalpel de modélisme ( avec une lame neuve acheté sur Amazon ) je suis venu découper une fente de 3mm. Je me suis aidé du crochet pour être certain que la longueur soit bien parallèle aux bords du tube.

Le seul bon conseil ici est : Patience ! passez plusieurs fois avec le scalpel. En appuyant trop fort, vous déformeriez le tube du bâti moteur.

Ensuite, j’ai étalé de la colle pour la bague de maintient du crochet en m’aidant de la marque faite précédemment. J’ai placé la bague, et j’ai essuyé l’inévitable surplus de colle blanche.

C’est le même traitement pour la bague de carton jaune qui vient à l’intérieur du tube en butée contre le retour du crochet. Pour l’aligner correctement, un propulseur vide ou le support de micro-fusée va grandement vous aider !

Pour l’étape suivante, j’ai découpé les anneaux de centrage du bloc de propulseur avec le scalpel. Leur placement est critique pour le bon fonctionnement de notre Der Red Max : Prenez votre temps pour les ajuster.

Reste à étaler de la colle autour des liaisons en carton pour un bon maintient et à laisser sécher jusqu’au lendemain !

Voilà pour le bâti moteur qui est prêt à en découdre avec la pression d’un décollage !

Der Red Max – Intro

Der Red MAx - Intro

Le Der Red Max d’Estes ( n° 0651 ) est un modèle que j’ai toujours trouvé super classe. Entre ses proportions et ses allures de fusée pirate, elle me faisait déjà rêver quand j’étais gamin.

Et oui, la Der Red Max ne date pas d’hier ! La première version « Red Max » faisait parti d’un kit sorti en 1971 ( cf. le catalogue Estes d’époque ) et à été ré-édité en 2007.

S’informer avant de commencer

D’autres personnes ont déjà documenté leur choix et leur modifications sur la construction de ce modèle. Avant de démarrer, j’ai fait un tour sur Rocketreviews et j’ai trouvé plusieurs articles de blogs sur le sujet. Dont celui-ci, où il nous explique qu’il trouve les guides de décollage un peu petit et le lien au parachute beaucoup trop court.

Malgré mes recherches, je n’ai rien trouvé sur la longueur de corde idéale pour attacher le parachute. Voilà une question de plus ! Quant aux guides de décollage, plus ils sont petits, moins ils créent de résistance à l’air. Je ne vais donc rien toucher au modèle de base.

Les composants

Les composants de la Der Red Max
Descriptionréf. constructeurPoids
Tube du corps de 21,55 mm diamètreBT-6011g
Nez coniquePNC-60AH20g
Bague mylar( pout le bloc propulseur )
Support propulseur3.5″ BT-20 – L = 8,89 cm
Bague de butée moteur( pour le bloc propulseur )
Crochet de propulseur( pour le bloc propulseur )
Cosse de lancement1/8″ Launch lugs
ParachuteParachute 18″ = 45,7 cm
Attache parachute élastiqueL = 60 cm
Les instructions…
2 gabarits de centrage en carton

Le modèle Openrocket

J’ai d’abord téléchargé le fichier Rocksim que j’ai trouvé sur Rocketreviews et je suis tombé sur quelque incohérences entre le poids des composants du fichier du simulateur et ceux de mon modèle. Je mettrai donc à jour le fichier openrocket au fur et à mesure.